FAQ | The International Academy of Osteopathy IAO
 

IAO TV logo

FAQ

Si vous avez des questions sur la formation ou sur l’ostéopathie, veuillez avant tout parcourir la FAQ suivante. Si l’une de vos questions reste toutefois sans réponse, n’hésitez pas nous contacter.

 

Osteopathie

  1. J’entends parfois des histoires extraordinaires sur les causes possibles de certaines plaintes de patients. Comment cela se fait-il?

    Lorsque l’on ne comprend pas un certain symptôme ou réaction, l’on en déduit souvent un miracle. A l’IAO, nous n’apprenons pas à faire des miracles, mais bien des techniques soutenues par des fondements scientifiques (Evidence-Based-Practice), qui dans la bonne combinaison et le bon ordre amènent à un traitement supérieur.

  2. Quelles affections traite l'ostéopathe?

    La plupart du temps, le patient va voir l’ostéopathe pour traiter des problèmes de l’appareil moteur (articulations, tendons, muscles, ligaments, …).
    Mal au dos et au cou, par exemple.

    Mais l’ostéopathe peut aussi s’attaquer à certaines formes de maux de tête, de difficultés respiratoires, de troubles digestifs et d’affections gynécologiques.

    L’ostéopathe examine et traite les plaintes suivantes:

    Nourrissons souffrant de :

    • Problèmes de reflux
    • Troubles du sommeil
    • Crise de larmes
    • Strabisme
    • Déformation crânienne
    • Apathie
    • Nervosité
    • Troubles de déglutition
    • Intolérance alimentaire
    • ….

    Enfants souffrant de

    • Troubles du comportement
    • Dyslexie
    • Hyperkinésie
    • Maux de tête
    • Troubles d’équilibre
    • Difficultés respiratoires (sinusites, écoulement nasal, asthme)
    • Rampement asymétrique
    • Strabisme
    • Oeil paresseux
    • Développement ralenti de la parole
    • Problèmes de dentition
    • Retard moteur
    • Troubles du sommeil
    • Syndrome de KISS
    • Douleur au ventre
    • MBD (Minimal Brain Damage)

    Adultes souffrant de

    • Plaintes à l’épaule, au coude, au poignet, au bassin, à la hanche, au genou, au pied
    • Douleurs dans le dos, la nuque, aussi bien aiguës que chroniques
    • Douleurs rhumatismales
    • Scoliose
    • Douleurs irradiantes
    • Mobilité réduite
    • Blessures dues au sport, tendinite, whiplash
    • Maux de tête sous différentes formes
    • Sinusite
    • Crampes
    • Incontinence d'effort
    • Problèmes respiratoires comme l’asthme
    • Douleurs d’estomac, nausées, reflux, sensation de brûlure
    • Fatigue chronique
    • Douleurs post-opératoires
    • Palpitations cardiaques
    • Bourdonnement d’oreille
    • Problèmes de déglutition
    • Problèmes maxillaires
    • Fatigue
    • Stress
    • Douleurs menstruelles
    • Douleurs post-natales
    • Névralgies faciales
    • Jambes endolories, fourmillement dans les jambes
    • Douleurs intestinales
    • Prévention

    Sportifs, tant professionnels qu’amateurs :

    • Blessures de sport, aiguës et chroniques
    • Prévention des blessures de sport
    • Douleurs post-traumatiques
    • Optimalisation des schémas d’entraînement
    • Conseils alimentaires
    • Prévention et augmentation de la résistance
  3. Quelle est la différence entre l’ostéopathie d’une part et la kinésithérapie, la physiothérapie et la thérapie manuelle d’autre part?

    La kinésithérapie et la physiothérapie sont des thérapies à part entière qui appartiennent à la médecine classique et qui sont principalement orientées vers la revalidation. La thérapie manuelle est une spécialisation de la kinésithérapie et de la physiothérapie. L’ostéopathie a un concept unique et propre à elle-même ce qui la dissocie entièrement de la kinésithérapie, de la physiothérapie et de la thérapie manuelle. Le concept ostéopathique se compose de la vision holistique de l’homme où les interactions permanentes entre le système moteur, le système viscéral (organes et viscères) et le système crânio-sacré (système neuroendocrinien) ont une place centrale. L’ostéopathie peut uniquement être pratiquée par des ostéopathes, car ce sont des thérapeutes formés de manière compétente, travaillant en toute sécurité et indépendamment. Ils sont ingénieurs de fonction et examinent et corrigent les pertes de mobilité de tous les tissus de manière douce et fiable. Les ostéopathes bien formés sont membres des registres nationaux. En Belgique, il s’agit du BVBO-UPOB.

  4. Quelle est la différence entre ostéopathie et chiropraxie?

    Historique

    Les principes qui fondent l’ostéopathie furent découverts et développés par le médecin américain Andrew Taylor Still. L’un de ses étudiants était un certain Palmer qui n’a jamais terminé sa formation en ostéopathie, mais qui, quelques années plus tard, est revenu avec la chiropraxie.

    Sur le fond

    La chiropraxie se concentre sur le système moteur (articulations, tendons, muscles, …).

    L’ostéopathie considère aussi le système viscéral (les organes et les viscères) ainsi que le crâne parce qu’on peut y trouver la cause des douleurs et des problèmes du système moteur.
    L’ostéopathie a une approche du patient beaucoup plus vaste que la chiropraxie.

    Enseignement

    On peut étudier l’ostéopathie en Belgique à l’IAO. Pour étudier la chiropraxie, il faut aller à l’étranger (USA, Angleterre, France, …)

  5. L’ostéopathie est-elle bien légalement reconnue en Belgique?

    Le 29 avril 1999 la loi dite “Colla” concernant les médecines non-conventionnelles a été approuvée par le parlement fédéral. Cette loi veut registrer les praticiens de 4 médecines non-conventionnelles, à savoir l’ostéopathie, l’homéopathie, l’acupuncture et la chiropraxie. Avant que cette loi puisse être d’application, il faut d’abord encore élaborer un arrêté d’exécution. Cela prendra probablement encore quelques années. Cela implique que le gouvernement ne s’exprime pas encore sur ce qu’est une bonne formation en ostéopathie. Ceux qui vous garantissent un diplôme “reconnu” vous mènent en bateau.

    N’oubliez pas que vous pouvez obtenir un diplôme universitaire officiel en médecine ostéopathique, notamment le Bachelor of Science with Honours in Osteopathic Medicine ou le Master of Science in Osteopathie à l’IAO. Le Ministère flamant de l’enseignement a écrit le 16 novembre 2001 ce qui suit :

    “Chaque diplôme en ostéopathie obtenu dans un autre pays de l’Union Européenne, qui est aussi reconnu dans ce pays pour la pratique professionnelle, permet au porteur de pratiquer sa profession en Belgique, mais pas dans le cadre du remboursement auprès de l’INAMI”.

    Nous devons aussi citer en passant que les traitements ostéopathiques fournis par les ostéopathes diplômés de l’IAO sont bien remboursés dans le cadre d’une assurance complémentaire.

    C’est l’IAO qui vous permet d’obtenir ce diplôme reconnu.
    L’IAO est la seule école en ostéopathie en Belgique permettant d’obtenir un grade universitaire, qui par définition est reconnu par toutes les universités et instances officielles.

  6. Comment travaille l'ostéopathe?

    L’anamnèse

    D’abord et avant tout, l’ostéopathe recherche ce qui peut être à l’origine des plaintes. Les affections antérieures et l’histoire médicale du patient constituent à cet égard des sources d’information indispensables.

    Le bilan clinique

    Ensuite il établit lui-même un bilan clinique: en palpant à fond, en effectuant des tests de mobilité et des tests neurologiques, etc.. Les résultats d’examens et de radiographies antérieures peuvent l’éclairer dans cette tâche. Puis l’ostéopathe juge s’il peut dispenser au patient une thérapie adéquate.
    Sinon, il dirige le patient vers le médecin de famille.

    La stratégie de traitement

    Si l’ostéopathie est indiquée, l’ostéopathe établit, en dialoguant avec le patient, une stratégie de traitement pure et fondée seulement sur des techniques manuelles douces. L’ostéopathe ne prescrit aucun médicament et a encore moins recours à de quelconques techniques envahissantes (injections, opérations, …)

    Le but

    L’objectif du traitement est d’instaurer un meilleur équilibre entre la structure du corps et toutes ses fonctions.

    L’ostéopathe ne traite pas la maladie, mais il essaie de stimuler le processus naturel de guérison du malade.

    L’ostéopathe renseigne aussi toujours le médecin de famille sur la méthode de traitement et sur l’évolution.

  7. Comment et où puis-je trouver un ostéopathe compétent?

    Un ostéopathe compétent devient, après une formation de haut niveau, membre du BVBO-UPOB (Beroepsvereniging van de Belgische osteopaten - Union Professionnelle des Ostéopathes de Belgique) et est reconnu par cette instance. Tous les membres de ce registre ont une assurance complète et se tiennent à un code déontologique sévère.

  8. L’ostéopathie est-elle remboursée par les caisses d’assurance-maladie et les compagnies d'assurances?

    Depuis le 1 janvier 1999, la plupart des mutualités remboursent les frais ostéopathiques sous certaines conditions et dans le cadre d’une assurance complémentaire volontaire. Il ne s’agit alors que de 4 à 5 traitements par an.

    A quelles conditions l’ostéopathe doit-il satisfaire?

    • Avoir obtenu le diplôme de médecin ou de kinésithérapeute.
    • Avoir un diplôme en ostéopathie. L’institut où le diplôme en ostéopathie a été obtenu n’a pas (encore) d’importance.
    • Pratiquer l’ostéopathie uniquement.

    C’est alors amusant de lire que certains instituts mentionnent dans leurs publications qu’ils sont représentés lors de certaines réunions du Ministère de la Santé Publique et qu’ils sont à table avec les mutuelles … ou comment un éléphant accouche d’une souris …

    Auprès du Registre des Ostéopathes de Belgique (BVBO-UPOB), ainsi qu’auprès des caisses d’assurance-maladie elles-mêmes, vous pouvez vous procurer la liste des ostéopathes reconnus.

  9. Combien coûte un traitement ostéopathique?

    Une séance de traitement, qui dure environ une demi-heure, coûte entre 50 et 75 euros. Lorsque l’ostéopathe est reconnu, les caisses d’assurance-maladie remboursent le traitement.

    Vous pouvez vous rendre dans l’une de nos cliniques en Belgique (Gand et Anvers) pour un traitement ostéopathique gratuit.

Formation

  1. Qu’en est-il de votre manière d’enseigner?

    Chez nous, aucune improvisation! Comme une université ou haute école l’IAO suit également un stricte curriculum. Lorsqu’il s’agit de former des ostéopathes indépendants, compétents et en toute sécurité, alors, il n’y pas de place pour les compromis. C’est grâce à un curriculum garantissant la qualité du produit final. Un tel curriculum (celui de l’IAO est un pavé de 1000 pages!) est une des exigences des deux instituts britanniques avec lesquels nous collaborons et qui vous permettent d’obtenir le diplôme de Bachelor ou Master en médecine ostéopathique. Les faits nous donnent gain de cause. En Belgique, la plupart des ostéopathes ayant terminé leurs études ces 10 dernières années et qui sont reconnus par les mutuelles, viennent de l’IAO. Au Pays Bas, pas moins de 90% des ostéopathes reconnus viennent de l’IAO. Ça en dit assez.

    Davantage d’informations sur notre méthodologie sont disponibles ici.

  2. Quel type d’ostéopathie est enseigné à l’IAO?

    L’ostéopathie fondée sur des principes scientifiques stricts (Evidence-Based-Practice), où dès le début de la formation l’on commence par les trois grands systèmes, à savoir :

    • le système pariétal
    • le système viscéral
    • le système cranio-sacré

    Dès la première année l’attention est portée aussi bien du point de vue théorique que pratique à l’intégration de ces trois grands systèmes.

    Nous ne croyons pas à une discussion complètement individuelle de ces trois systèmes, où l’on fait une synthèse, vite fait bien fait, à la fin de la formation.

  3. A partir de quel moment puis-je appliquer la matière vue en classe?

    Le curriculum de l’IAO est fait sous forme de modules. Chaque module est une unité. Cela signifie qu’après chaque module, vous êtes prêts à appliquer la matière vue en toute sécurité.

  4. Combien de temps ai-je encore pour m’inscrire?

    Il n’y a pas de date limite, mais le nombre d’inscriptions détermine le nombre de places libres. Ces dernières années, toutes les places étaient prises avant le 15 juin.

    Pour Louvain-la-Neuve nous avons dès à présent tant d’inscriptions pour la formation modulaire, que nous ne pouvons plus accepter de nouveaux candidats pour garantir la qualité de notre formation. Il est cependant toujours possible de vous inscrire à la formation modulaire en Néerlandais à Gand, Anvers ou Zeist.

  5. Dois-je prendre beaucoup de notes pendant les cours?

    Vous décidez vous-même de vos notes et de la quantité de notes prises mais en principe, l’ensemble de la matière se trouve dans nos manuels, nos e-books et nos syllabi numériques.

  6. Est-ce vrai que l’IAO est la plus grande école d’ostéopathie en Europe et qu’elle joue un rôle important dans l’évolution de la médecine ostéopathique?

    Plus de 2500 étudiants sont inscrits à l’IAO (une centaine de médecins et le reste sont des kinésithérapeutes) originaires de 17 pays. Dés le départ, plus de 20 ans, jusqu’à aujourd’hui, le système d’enseignement de l’IAO a toujours été apprécié.

    Lors de l’élaboration de la loi “Colla” sur les médecines non-conventionnelles, l’IAO a joué un rôle très important. L’on a par exemple demandé à la direction de l’IAO de débattre avec les membres du parlement au parlement fédéral belge. Pas sans importance si l’on sait qu’il y avait une grande opposition contre cette loi.

    Le fait que des personnalités, comme Herman De Croo, président du parlement fédéral, par exemple, remettent les diplômes à l’IAO est devenu une tradition.

    Le 29 juin 2002, Marcel Colla, alors Ministre de la Santé Publique et “père”de la loi sur la registration des ostéopathes (loi sur les médecines non-conventionnelles), a remis les diplômes aux diplômés de l’I.A.O.

  7. Suis-je un ostéopathe reconnu après des études à l'IAO?

    En effet, avec le diplôme D.O. de l’IAO, vous avez accès à l’Union Professionnelle des Ostéopathes de Belgique (BVBO-UPOB, fusion entre ROB et SBO-BVO), à la Nederlandse Osteopathie Federatie (NOF) et au Nederlands Register voor Osteopathie (NRO). L’adhésion à ces registres permet à vos patients de percevoir le remboursement des traitements ostéopathiques que vous leur prodiguez par leur mutualité. Les étudiants diplômés de notre établissement peuvent également accéder, avec leur diplôme, au marché de l’emploi français, grâce à notre collaboration avec l’ISOP.

    L’IAO a conclu une importante collaboration avec une école française d’ostéopathie:  ISO Paris.
    Grâce à cette collaboration, les diplômés de l’IAO pourront s’installer en tant qu’ostéopathes indépendants en France. Inversement, les diplômés d' ISOP auront accès au Conversion Course qui amène à l’obtention du diplôme britannique officiel en ostéopathie: BSc (Hons) Ost. Cette collaboration n’est pas seulement importante pour les deux écoles, mais aussi pour l’académisation de l’ostéopathie en Europe.

  8. Puis-je faire des enregistrements vidéo pendant les cours?

    Non. Nous octroyons à tous les étudiants un accès aux e-books et aux classes virtuelles dans lesquelles sont présentés tous les tests et toutes les techniques.  Nos étudiants également recoivent des livres d'études. De cette façon, les tests et techniques appris peuvent de nouveau être visionnés à domicile. Selon nous, votre attention doit être consacrée pendant les cours au professeur et à la matière, pas aux vidéos.

  9. Suis-je bien assuré lorsque j’applique les techniques apprises sur les patients?

    Dès le premier jour de cours à l’IAO, l’étudiant peut devenir membre de l’association professionnelle ROB, membre de l' European Federation of Osteopaths - E.F.O. ce qui lui offre la possibilité de s’assurer pour les techniques kinésithérapeutiques ainsi que pour les techniques ostéopathiques qu’il/elle vient d’apprendre.

  10. Lorsque j’aurais obtenu mon diplôme à l’IAO, j’aimerais rester au courant des évolutions les plus récentes ainsi que de collaborer activement à l’évolution de l’ostéopathie. Quelles sont les possibilités?

    Chaque année, l’IAO organise des formations pour ostéopathes agréés qui souhaitent se perfectionner dans divers domaines de l’ostéopathie. Science et qualité prévalent ici aussi. Des personnalités scientifiques de diverses universités viennent parler de leurs récentes découvertes. Chaque année, l’IAO organise également un congrès scientifique, l’International Conference on Research in Osteopathic Medicine.

    Les diplômés de l’IAO ont aussi accès aux congrès internationaux. Ainsi, vous pouvez devenir membre de The American Academy of Osteopathy (A.A.O.), l’organisation de coordination des 20 universités américaines où l’on peut étudier l’ostéopathie.

    Mais encore! Vous avez déjà lu que l’IAO compte plus ou moins 2000 étudiants. Ce nombre augmente constamment, probablement parce que le candidat étudiant s’est d’abord bien informé sur les disponibilités “du marché”. Cela signifie que l’IAO a de plus en plus besoin de nouveaux assistants et professeurs. Vous avez donc aussi la possibilité de faire carrière comme professeur à l’IAO aussi bien en Belgique qu’à l’étranger. Il est clair que l’IAO donne la préférence à des gens talentueux et motivés qu’elle a elle-même formé.

  11. Qu’est ce que la Déclaration de Bologne?

    Toutes les informations sont disponibles ici.

  12. Quelles sont les normes de qualité ISO 9001?

    Toutes les informations sur ISO sont disponibles ici.

  13. Quelles manipulations vertébrales vais-je apprendre à l’IAO?

    Aussi bien celles à long et à court bras de levier, centrées sur la sécurité du patient.